Derniers sujets
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung – Intérieur Noir (ODR 20€)
4.99 €
Voir le deal

Mercenaire Susu Fuuko - Naporia

Aller en bas

Susu Fuuko
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Susu Fuuko

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

le Mar 7 Mai 2019 - 19:57
Né(e) en 1994-12-17
Kaiming De Ren
Naporia
Mercenaire Fuuko Susu
Possessions et familiers :
Fuuko ne possèdent pas grand chose. Une cabane en guise de toit, des guenilles pour vêtement et un petit rhinons comme famillier. Elle a également un stilet, seul objet de valeur, qu'elle tien de ton père.
Description physique
Fuuko est une jeune femme de petite taille dont la peau halté n'est jamais bien propre. Vivant dans les bidonvilles de Naporia, Fuuko est souvent couverte de grasse et dégage une odeur peu agréable. Ses mains sont habimés, loin des jolies mains des dames de Numa, elle a des doigts ronds et couvert de vieilles cicatrices, mais c'est loin d'être aussi terrible que les marques qu'elle porte sur son dos. Des cicatrices qu'elle a récolté à coup de bâton durant sa jeunesse. A regarder la petite Fuuko, on ne peu nier ses origines de Kaiming de Ren. De petit yeux noirs, en amandes, un nez plat ( bien que légèrement guingois à cause des nombreuses blessures qu'elle à eut), des lèvres très fines et surtout de long cheveux raides et épais qu'il est impossible de coiffé.

Au milieu des gens de Naporia, Fuuko est une jeune fille très quelconque, négligeable autant que négliger, qui porte souvent des yukatas usés de son pays d'origine. Aux pieds, elle porte souvent des sandales quand ce ne sont pas de vulgare claquette. Quand viens Primafloria, on la voie souvent porté des chales sur ses épaules et avancer, tête base, s'habité de la pluie ou de la neige avec un grand chapeau de paille.

En somme, Fuuko est une fille banale de la cité pauvre de Naporia, si ce n'est qu'elle porte toujours sur elle disimuler à l'habris des regards un stilet de bon facture qu'elle à hérité de sa mère. Quand elle travail, elle délaisse dès qu'elle le peut sa tenu de roturière pour prendre un habit plus confortable et de couleur sombre qui lui permet d'opéré dans la plus grande discrétion. Non pas que les quartiers des lames noires, où elle travail, lui donne de l'équipement gratuitement, mais Fuuko est débrouillarde depuis sa plus tendre enfance et à appris à dérobé avec la plus grande discrétion. Il est même arriver que certain de ses partenaires de mission rentre chez eux délesté d'une partie de leurs équipements.
Description du caractère
Quand on regarde Fuuko pour la première fois, on se demande bien ce qui fait d’elle cet assassin qu’on croise dans les ombres des couloirs des lames noires. De nature timoré, Fuuko parle peu, lache à peine quelque mots quand elle est en confiance et s’efface au profit des autres. Quand on la regarde, cela la met mal à l’aise. Elle se tortille les doigts, se mord les lèvres, baisse les épaules et donne l’air de s’enfoncer dans le sol pour disparaitre.

Dans les bidonvilles où elle a grandi, on la connaît cependant pour sa bonté naturelle qui la pousse à aider les autres. Cependant, ses origines la rattrapent souvent quand elle essaye d’interagir avec d’autre que les gueux couverts de puces et de tiques, ses mains baladeuses collectes la moindre pièce, la moindre miette, qui pourrait aider son petit morceau de famille. Bien qu’en grandissant elle eut gagné en habilité, ce ne fut pas toujours le cas ce qui lui donna un nez guingois, des dents en moins au fond de sa bouche et de nombreuses entailles sur ses poignets, chevilles et genoux. De même que l’affreuse odeur de malpropre qui la suit quand, à défaut d’avoir accès aux vestiaires des locaux des Lames Noires, elle vit chez elle dans sa vieille cabane moisie. Elle ne peut prétendre à mieux, endetté jusqu’au cou par une vie de recluse de la société passant toutes ses primes pour essayer d’améliorer la vie de sa petite famille. La rumeur veut qu’elle doit aussi beaucoup d’argent à son maître-arme, mais ce dernier aillant disparu depuis quelques temps elle évite soigneusement d’ébruité l’affaire.

Dans un environnement aussi malsain, balloté entre la boue, le foutre et la merde, il a fallu faire un choix. La gamine des rues à accepter, malgré cette tendresse extrême dont elle peut faire preuve envers les siens, que tuer est parfois la seule solution envisageable. Parce qu’on a mis un contrat sur sa tête, parce que c’est de sauvé sa propre vie qu’il faut en enlever une autre, Fuuko à accepter le fait d’être un assassin que rien ne pourrait pardonner. Cependant, elle a été former à le devenir et ses capacités de morveuse des caniveaux l’ont aidé à devenir ce qu’elle est. Une lame discrète, se fondant dans la masse, elle se fait oublier pour approcher au plus près et disparaitre rapidement en se faisant passé pour une servante ou une mendiante.
Histoire du personnage
Susu Fuuko est née dans l'empire Nuwa d'une famille de marchand. Son père, désireux de profité de l'essort économique de Naporia s'en est rapprocher avec sa famille dans l'espoir d'y faire forturne et de devenir riche, cependant sur le trajets vers la ville la petite caravane qui les conduissait c'est faite attaquer par une meute de créature sauvages comme il en éxiste beaucoup en Kaiming de Ren et les survivants furent rares. Son père mourru ce jour-là, mais sa mère, elle, ne perda pas espoir et rallia Naporia au devant de la petite délégation qu'il restait. Bien qu'on applaudit sa vaillance, personne ne daigna offrir un refuge à Susu Fuesu au profit de leurs propres bien-être personnels. C'est ainsi que cette jeune femme, malgré qu'elle eut servit dans la milice de Kaiming de Ren, se retrouva dans les bafonds de la cité de Naporia. Il lui était impossible de faire marche arrière, la majorité de ses pieds s'étant perdu avec la caravane et la dangerosité de la route avec une enfant rendait son retour chez elle impossible. Alors, elle fit avec.

La vie dans les bidonvilles n'étaient pas chose facilement, cependant on ne pouvait reprocher à Fuesu de se plaindre. Bien au contraire, dans le petit quartier dans lequel elle élue domicile elle fut respecter pour être une femme de grand courage et de valeur. Toujours encline à aidé les autres malgré ses propres faiblesse, elle transmis par ce fait ses qualités à sa fille qui grandissait au milieu des mouchards et des rhinons en jouant à la marelle entre deux tas de déchets puants la mort. Cependant, la générosité et le courage ne font pas une vie et, quelques années après son arrivés à Naporia, Fuesu mourru de malnutrition aillant préféré privilégier sa fille plutôt qu'elle. La petite fut affligé et serait surement morte si la voisine de la petite famille ne serait pas venu la récupérer pour l'élever sous son toit avec ses propres enfants. La générosité de Fuesu avait donc payer en permettant à sa fille de continuer à vivre au coté de cette grosse dame hideuse dont le sourire édenté la rassurait pourtant.

Silla ne cessait de rouspéter sur ses enfants. D'intenable petits brigands qui s'en allait souvent toute la journée pour aller frapper sur des mouchards et chapardé quelques pièces, quand ce n'était pas de gros morceau de pain, aux marchants du pont. Fuuko les suivit, oubliant par leurs jeux la mort de sa mère et mettant en pratique ce qu'elle lui avait appris. Fuesu savait dans quel milieu elle évoluait, c'est pourquoi elle avait appris à sa fille quelque techniques primaires de survie. Si jamais la petite se faisait agresser, elle devait être capable de répliquer pour s'enfuir ensuite. Ainsi donc, Fuuko excela dans le vol. Plus petite que ses frères et soeurs adoptifs, elle se glissa dans tout les coins et dérobait avec bien plus de facilité ce que ses petits camarades convoitaient. Agile et inssaissible, on en vain à la soupsonner, mais il était difficile de se concentré sur elle avec tout ses enfants turbulents qui l'entouraient. Il arrivait pourtant à Fuuko de se faire prendre et elle le regrettait amèrement. Malgré la rage débordante de Silla quand elle rentrait le soir couverte de bleu, elle ne pouvait rien faire pour réparer son nez cassé par un marchand en colère ou un voyou plus expérimenté.  

La petite bandit qu'elle devins finit par se faire remarque bien plus qu'elle ne l'aurait voulu. Quand un homme vêtu de noir l'aborda un jour, son premier réflexe fut de faire demi-tour, mais ce dernier lui aggripa le coude si fort qu'elle ne pouvait s'esquivé à la confrontation. Ce dernier resta très mystérieux, tellement que Silla qui avait bondit du pallier de sa maison eut beaucoup de mal à le croire, mais comme il était agenouillé face à la petite fille elle put mémorisé son visage en détail. Un long visage sec et longiligne, des yeux persants d'un gris sombre et un sourire terrifiant faisait de cet homme un être troublant dont le sourire lui donna des frissons. Il lui dit qu'elle était étonnante, qu'elle avait des capacités et que, si elle le voulait, il se ferait un plaisir de lui apprendre comment les exploités. Sous les coups de balai soudain de Silla, le mercenaire se redressa et recula en plaçant ses mains devant lui. Il ne pouvait rester plus longtemps, la vieille femme l'en empèchait, mais il glissa à Fuuko que si elle le désirait, elle n'avait cas le rejoindre au Petit Moineau un soir.

Silla lui déconseilla vivement. Lui disant qu'elle risquait de se faire enlever et finir dans un bordel ou quelqu'autre trafic humain, et Fuuko fut très appeurés suite à ses avertissements. Alors elle ne s'y rendit pas de suite, continua sa vie de voleuse de bas quariters jusqu'à ce qu'un de ses frères meurt. Il pleuvait se jour-là, Sullivan c'était frais prendre et cette fois les gardes du corps ne l'avait pas éparnger parce que c'était un gosse. Fuuko l'avait vu se faire attraper, se faire battre à grand coup de botte sur sa petite tête blonde, entendu les rires gras des mercenaires et finalement elle l'avait vu arrêter de bouger. Elle c'était approcher pour le toucher, le secouer, voir s'il ne mimait pas l'endormissement, mais il était réellement mort et ses larmes se mélèrent aux gouttes de pluie dans un profond silence quand elle réalisa. L'enterrement fut sommaire, très triste, Silla était inconsollable et le coeur lourd de Fuuko avait du mal à battre. Alors, elle regarda ce qu'il lui restait de famille. Ce que la maladie, la violence et la mort ne lui avait pas retiré et ressentie tellement d'amour pour eux qu'elle se refusait de ne plus pouvoir les protéger comme Sullivan l'avait fait. C'est ce jour-là, qu'elle se rendit à la taverne du Petit Moineau et y retrouva l'ombre noir.

Il sourit de toutes ses dents jaunit par la drogue quand il l'a vit approcher tremper de la tête au pied mais le regard feroce. Il lui tendit une main fine, délicate et lui glissa ses quelques mots : " L'entrainnement sera dure, petite. Tu vas avoir mal. Tu vas saigner. Tu vas morfler. Mais ... si tu survis, petite fille, je jure de faire de toi une Lame Noire qu'Harriette ne pourra refuser. Alors. qu'en dis-tu ?" Pas un mot ne sorti de sa bouche, maus Fuuko opina du chef.

Et l'ombre avait dit vrai. Fuuko ne rentra que très rarement chez elle durant les années qui suivirent, juste assez pour dire à Silla qu'elle vivait encore, mais sa vie se résumait désormais à un harcellement quotidien de coup et de verbe qui lui secouait le corps. Plusieurs fois, son mentor voulu abandonner devant sa faiblesse, mais à chaque fois Fuuko se relevait et lui crachait au visage un mot ou un mollard qui le surprenait. Ils avaient appris à devenir proche, l'ombre avait dépassé le caractère timoré de la gamine pour découvrir l'ardeur d'une femme qui défendrait bec et oncle sa vie. Les mioches de rues, celon lui, faisait les meilleurs assassins, car ils savaient depuis longtemps que la vie est une petite corde sensible qu'il est aisé de couper.

Son entrainnement dura des années. Un temps pendant lequel elle se transforma pour devenir une femme qu'on oubliait, une misérable qui détourne le regard assez longtemps pour qu'on la néglige et releva les yeux un assez bref instant pour se souvenir de votre visage. Un prédateur dissimuler sous les traits d'une souillon sensible et qui, pourtant, rempli ses contrats aussi souvent que possible. L'homme noir teint sa promesse et la fit rentré au service des Lames Noires où Fuuko gagne désormais de l'argent pour nourrire sa famille et remboursé ses dettes qu'elle a accumuler avec les années. Même envers cet homme dont le nom ... lui échappait.

En se retournant au bout du couloir de service, Fuuko écarquilla les yeux en remarquant que son mentor avait disparu. Elle était pourtant persuadé qu'il la suivait, comme souvent depuis qu'elle était devenu mercenaire, mais ce n'était pas le cas. Soudain inquiète, malgré les maux qu'il lui avait fait subir et qu'elle lui repprochait, elle fit marche arrière à sa recherche jusqu'à tomber sur d'autre Lames Noires à qui elle demanda s'ils l'avait vu. Tous secouèrent la tête. Alors Fuuko se tût et continua ses recherches. Il apparu qu'il avait disparu. Peut-être qu'Harriette savait où il se trouvait, mais Fuuko n'osait pas le lui demander. Elle ne négligea pas sa disparition, car elle connaissait son caractère cupide et la dette qu'elle lui devait à lui, ce n'était pas le genre d'homme à disparaitre avant d'avoir récolté tout son salaire. La jeune femme se mordit les doigts, quelque chose n'était pas logique. Elle rassembla ses affaires et retourna dans les cas quartier de Naporia se blottir contre les siens, soucieuse de l'avenir qu'il s'annonçait.


Chronologie
  • 1994-12-17

    Naissance

    Naissance Susu Fuuko.
  • 1995-05-10

    Arrivé à Naporia

    Arrivé de Susu Fuesu et Fuuko à Naporia. Mort du père de Fuuko.
  • 2000-12-24

    Mort de Fuesu

    Fuuko perd sa mère qui décède de malnutrition. Est pris en charge par une voisine Silkienne.
  • 2001-02-12

    Repérer

    Fuuko se fait repérer par un membre de la lame noire qui l'invite à le rejoindre et la prend comme apprentie.
  • 2012-04-18

    Fin de l'entrainnement.

    Après des années d'entrainnement, Fuuko deviens une assassin "agrémenté" et membre officielle de la Lame Noire sous les ordres d'Harriette.
  • 2018-03-01

    Disparition

    Disparition du mentor de Fuuko, introuvable jusqu'à ce jour.
Traits
Allié peu influent
Courageux
Bonne mémoire
Energique
Animal de loisir
Apaisant
Objet rare


Endetté
Recherché
Déplaisant
Malchanceux
Curieux
Analphabète
Domaines
Adaptabilité4Intelligence2Perception3
CompTotalCompTotalCompTotal
Acrobaties37Médecine et soins13Vigilance36
Survie37Savoir et culture02Empathie03
Arts et artisanat04Comédie02Combat à distance14
Sang-Froid4Présence3Carrure2
CompTotalCompTotalCompTotal
Détermination15Négociation03Manoeuvre02
Corps à corps26Charisme03Résistance13
Intimidation04Séduction03Nature et dressage02


Joueur
Pseudonyme : Lay Lucifer
Âge : 25
Première fois sur un forum : Non
Vos suggestions :
Avez-vous des doubles comptes :
Comment avez-vous connu le forum : Top-site mes amis.
Artiste de l'avatar : Gucken


Dernière édition par Susu Fuuko le Ven 17 Mai 2019 - 15:59, édité 4 fois


Kuruk Zéphyr
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Kuruk Zéphyr

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

le Lun 13 Mai 2019 - 15:38
Yo !

Me voici avec ta correction tant attendue ! Heureusement tu ne vas pas avoir besoin de grand-chose à faire.

Général :

  • Il reste quelques fautes d’orthographe dans ta fiche. On peut te proposer notre aide à ce niveau sinon tu as Scribens qui est plutôt sympa et facile d’utilisation et qui permet de corriger la plupart des fautes.


Caractère :

  • « Fluttershy, plein de bonté et de tendresse » => En premier lieu, on préfèrerait que tu utilises un autre mot que fluttershy, pour ne pas comparer à un personnage d’un tout autre univers.
  • On a du mal à comprendre comment son côté « adorable » et « pleine de bonté » avec une aura « apaisante » alors qu’elle n’a que peu d’hygiène corporelle, est habillée soit en tueuse lame noire soit en guenilles. Elle est mutique, timide, kleptomane, semble manquer de pitié… ça ne donne pas envie de lui faire confiance ou qu’elle ait l’air adorable ou même qu’elle apaise les gens autour. Cela nous semble un peu contradictoire. On aurait besoin de plus de précision, et éventuellement que tu fasses un choix entre son côté adorable, généreux … et l’autre côté gamine des rues sauvage.
  • Le deuxième point sur lequel on a vu une contradiction c’est sa maladresse et « sa discrétion et son agilité naturelle ». La maladresse ne semble pas très bien aller avec ses capacités de voleuse, de kleptomane professionnelle et discrète.


Histoire :


  • On est ok pour que tu gardes secrète la fin de ton histoire, mais si tu l’avais en tête, on aimerait bien que tu nous l’envoies par MP, pour pouvoir éventuellement l’utiliser dans les futures intrigues !


Qualités/défauts :


  • Concernant cette partie, nous avons juste un conseil. Tu as pris beaucoup de qualités et de défauts.7 qualités et 6 défauts c’est … énorme, sachant que tout doit être joué en jeu et que beaucoup de ces défauts risquent de t’handicaper. Cela risque de te compliquer la tâche dans le jeu et que tu finisses par y prendre moins de plaisir. On te conseillerai donc d’enlever au moins une ou deux qualités (tu ne parles pas de l’animal par exemple), quitte à les reprendre au cours du jeu (ce qui créera des possibilités de développement). Pareil pour les défauts, rien qu’endetté et recherché, ça va rendre ton jeu assez difficile et les situations de rencontre assez compliquées. Mais c’est une remarque et on acceptera si tu prends la responsabilité de jouer toutes les qualités et tous les défauts.


En tout cas, ton personnage promet Heureux2


Susu Fuuko
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Susu Fuuko

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

le Ven 17 Mai 2019 - 16:03
Salut salut !

=> J'ai Edité le caractère de Fuuko pour le rendre plus clairs.

=> Ajouter l'image demander.

=> Je laisse la fin de l'histoire assez vague et je n'ai rien prévu pour sa suite :) Alors si le St@ff souhaite l'utiliser pour de finir intrigue libre à eux de s'amusé :D

=> J'ai du coup retirer l'animal de compagnie, car pas évoquer, cependannt je ne savais pas quoi retirer en qualités ou défauts alors ... ma foi, je vais la jouer ainsi o/ ça va être fun.

=> Je corrigerai dès que possible, je suis désolé D: Mais Je n'ai pas put éditez avant aujourd'hui et j'ai encore pas mal de truc à faire IRL. Je corrigerai petit à petit.



Kuruk Zéphyr
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Kuruk Zéphyr

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

le Mar 21 Mai 2019 - 14:04
On te préviendra donc si on utilise ta fin en intrigue. Si néanmoins tu as une idée qui te vient en cours de route, n'hésite pas à venir nous en parler !

Pour les qualités/défauts, comme on t'avait dit, on te laisse jouer comme ça, en espérant que ça ne te contraindra pas trop. Eeeeet donc... pour les formalités d'usage :

Félicitations ta fiche est validée !

On te donne les clés, tu peux aller t'amuser sur Ex-Anima ! Si tu cherches des partenaires de RP direction le Club des voyageurs. Tu peux aussi commencer par créer ton journal ou faire un tour du côté flood (hors roleplay). Si tu as utilisé des plantes, des animaux ou des personnages que tu aimerais intégrer à l'univers, tu peux remplir des formulaires pour proposer des ajouts au bestiaire ou un prédéfini. N'hésite pas à nous demander quoi que ce soit au bureau des suggestions. Et si tu as le temps, un petit vote pour nous ferait toujours plaisir (les boutons 1, 2, 3 et 4 sur la page d'accueil) !

A très bientôt en RP ;)


ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Contenu sponsorisé

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage



Revenir en haut