Derniers sujets

Archiviste Kaspar Dagda - Clans Vigesciens

Aller en bas

Kaspar Dagda
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Kaspar Dagda

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

Né(e) en 1958-02-21
Vigescien
Clans Vigesciens
Archiviste Kaspar Dagda
Possessions et familiers :
Description physique
Description du caractère
Histoire du personnage
A peine Kaspar fut-il capable de marcher qu'il se rêvait déjà chasseur émérite, à la tête de la Légion de sable, rien de moins. Mais il était grand et fort comparés aux autres enfants de son âge, ainsi germa l'idée chez ses parents de l'orienter vers une carrière d'archiviste. Ne voulant rien savoir d'autre de l'Histoire que les récits épiques de chasse tels que la traque de la chenille des dunes de Mortelande, la folie des na'ajis sauvages ou le récit de l'Antipoison, devant son surnom à sa survie miraculeuse à une infection de tamazaq, l'enfant se disputa constamment avec ses géniteurs. Cette opposition amena Kaspar à se remémorer son enfance avec amertume.

Ce n'est qu'en grandissant qu'il comprit les raisons de l'insistance parentale. Son clan était inconnu de tous, oublié et isolé dans un coin perdu du continent. Depuis sa création, il n'avait donné aucun archiviste au peuple vigescien. Nul honneur, nulle gloire, il risquait de ne jamais entrer dans l'Histoire. Ses parents voulaient offrir au clan une visibilité, une existence aux yeux des autres vigesciens, même minime. Las de leur livrer une guerre permanente à ce sujet, il finit par abdiquer et se soumettre à leur décision. Ce qui s'avéra un excellent choix puisqu'il découvrit, une fois qu'il les écoutait avec attention, que les récits historiques étaient bigrement intéressants. Une fois motivé, c'est tout le clan qui le poussa et fonda ses espoirs en lui. Vint alors ses douze ans, et donc son épreuve. Déjà truquée à la base, la sienne fit office de véritable promenade de santé, personne ne voulant qu'une blessure potentielle ne gâche sa future carrière. Il se sentit faible et honteux d'accepter sans rien dire un tel traitement de faveur. Un sentiment qui, malgré sa diminution au fil des ans, ne cessa de le poursuivre tout au long de sa vie.
Lorsque l'Ordre accepta de le former, un banquet – le plus grand qu'ait connu son clan - fut donné en son honneur. Ce jour reste l'un de ses plus beaux souvenirs, lui qui n'avait encore jamais été véritablement heureux, tiraillé qu'il était par ses rêves d'enfance.

Sa formation s'avéra longue et difficile, ayant du mal à s'intégrer à ses condisciples. Il prit vite conscience du fossé qui les séparait, lui qui venait d'un clan misérable, et eux qui pouvaient s’enorgueillir de milles et unes légendes ayant leurs noms ou ceux de leurs voisins pour sujet. Son esprit se scinda un deux : un camp le priant de partir dans le désert pour chasser la première créature qu'il croiserait, l'autre n'arrivant pas à oublier les visages souriants et l'allégresse générale le jour du banquet. Ce n'est qu'à ses vingt ans que cette guerre intérieure prit fin par la victoire du second camp et son accession officielle au statut d'archiviste.

Sa carrière démarra sous de mauvais auspices, car la première mission qu'il se donna fut d'immortaliser les chasseurs de son clan. Mu par son complexe d'infériorité hérité de sa formation, il exagéra fortement les faits, dessinant une demi-douzaine de chasseurs face à autant de chenilles des dunes. Cette première erreur amena aussitôt l'Ordre à tempérer ses ardeurs, et ses collègues à le regarder d'un oeil suspicieux. Il vécut très mal cette réputation de menteur qu'il venait d'acquérir. Ainsi prit-il la douloureuse décision de ne plus fréquenter les siens. Promesse qu'il brisa bien évidemment à plusieurs reprises, puisque ses périples l'y ramenèrent régulièrement.

Au fil du temps, Kaspar découvrit tous les avantages de son métier, et commença à y prendre goût. Il pouvait aller où il voulait, faire ce qu'il lui plaisait, car il lui suffisait de prétendre qu'il venait prêter oreille à tout récit pour être aussitôt accepté par n'importe quelle communauté. Ainsi, il ne se priva pas de rassasier ses rêves d'enfance en accompagnant les chasseurs dans leurs traques. Une deuxième erreur qui lui valut un nouvel avertissement de son Ordre. Un archiviste se devait de relater les événements sans y prendre part.

A trente ans passés, sa réputation de menteur n'était plus qu'un lointain souvenir, et on le considérait désormais comme une source sûre. Lorsqu'il entreprit l'étude d'Armasdem et la guerre qu'il livra aux Vigesciens, on attendit sa version des faits avec impatience. Mais, au bout de cinq années de recherche, il ne trouva rien d'autre que ce que tout le monde avait déjà relaté, et ce projet sombra dans l'oubli. Il partit alors dans le nord, curieux d'entendre les histoires qui se contaient dans le bras de mer. Il en revint avec le récit de la Guerre fratricide, un conflit violent qui avait soudainement frappé deux clans alliés depuis des siècles, qui est considéré par ses pairs comme son oeuvre la plus aboutie.

Au fil de ses pérégrinations, Kaspar, pourtant loin d'être perfectionniste, n'arrivait pas à trouver ses oeuvres complètes. Il leur manquait quelque chose, mais il n'arrivait pas à comprendre ce que c'était. La réponse lui vint lorsqu'il dut dessiner une dispute clanique qui entraîna une course complexe à la succession au titre de chef de clan. Cela manquait de détails. Tous les récits des archivistes manquaient de détails. Des détails que des dessins et des langues ne pouvaient suffirent à retranscrire. Ainsi soumit-il à l'Ordre l'idée de reprendre l'écriture d'antan, de former des hommes de lettre et de consigner leurs écrits. Il devint évidemment la cible de moqueries. L'art des archivistes était ancré depuis bien trop longtemps dans la culture vigescienne. Mais cette idée ne l'abandonna jamais, ce qui amena en lui un nouveau combat intérieur. Etant incapable de lire et d'écrire, comme tous ses congénères, il n'avait pas la moindre idée de la façon dont on pouvait devenir lettré. Cette frustrante incapacité l'obligea à ranger son projet dans un coin de son cerveau et à poursuivre ses tâches habituelles.


Chronologie
Traits
Reconnu
Bonne mémoire
Charismatique


Raciste
Honorable
Domaines
Adaptabilité2Intelligence4Perception2
CompTotalCompTotalCompTotal
Acrobaties02Médecine et soins04Vigilance02
Survie24Savoir et culture26Empathie02
Arts et artisanat02Comédie04Combat à distance02
Sang-Froid4Présence4Carrure2
CompTotalCompTotalCompTotal
Détermination26Négociation15Manoeuvre02
Corps à corps15Charisme48Résistance13
Intimidation26Séduction04Nature et dressage02


Joueur
Pseudonyme : Gaspar
Âge : Vingt-huit ans
Première fois sur un forum : Non
Vos suggestions : Pas pour le moment
Avez-vous des doubles comptes : Non
Comment avez-vous connu le forum : Via un top RPG
Artiste de l'avatar :


Mei Lin
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Mei Lin

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

Hello Gaspar,

Nous te souhaitons la bienvenue sur Ex-Anima ! N'hésite pas à nous rejoindre sur le Discord si tu as des questions ou tout simplement pour discuter avec la communauté. Heureux2


Kaspar Dagda
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Kaspar Dagda

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

Salut, Mei !
Merci de l'accueil.

Je m'excuse pour cette fiche incomplète, je n'aime pas ça d'habitude. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce que cliquer sur "enregistrer" me la fasse poster.

Par ailleurs, comment cela se passe-t-il pour les maladies incurables ? Existe-t-il une liste de maladies propres au monde d'Ex-anima ou suis-je libre de l'inventer ?

De même, j'ai lu qu'il n'y avait pas de ports en Vigescie du fait des chancreux établis le long des côtes, du coup je me demandais comment cela se passait-t-il pour les contacts avec l'extérieur du continent ? Il n'y en a plus depuis la chancre et ont du attendre les bateaux volants pour se rétablir ?

Merci d'avance pour les réponses.


Mei Lin
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Mei Lin

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

Gaspar,

Aucun problème pour la fiche, tu peux l'éditer quand tu le souhaites assez facilement !

En ce qui concerne les maladies incurables, on laisse pas mal de liberté aux joueurs, n'hésite donc pas à intégrer au choix une maladie inventée ou quelque chose qui soit tiré du monde réel.

En ce qui concerne les contacts entre vigesciens et les autres continents, il y a en réalité un petit bras de terre qui connecte Terranova et la Vigescie, ce qui fait qu'ils ont depuis longtemps pris l'habitude de faire de très difficiles mais très intéressantes caravanes pour traverser le désert et le continent silkien. Ils n'ont de fait pas eu à attendre les bateaux volants pour reprendre le contact, mais les liens avec l'Empire Nuwa étaient jusque-là plus limité qu'ils ne le sont aujourd'hui.


Mei Lin
ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Mei Lin

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage

Bonjour Gaspar,

Nous n'avons plus de nouvelles depuis un mois, es-tu toujours là ?
En l'absence de réponse d'ici quelques jours, nous archiverons ta fiche, que tu pourras bien entendu reprendre si tu le souhaites plus tard.


ADA
SGF

-
-

INT
PRE

-
-

PER
CAR

-
-
Contenu sponsorisé

-
-
AcrobatiesSurvieArts et artisanatDéterminationCorps à corpsIntimidationMédecine et soinsSavoir et cultureComédieNégociationCharismeSéductionVigilanceEmpathieCombat à distanceManoeuvreRésistanceNature et dressage



Revenir en haut